News

13juil.

Partir en vacances : Ce qu’il faut prévoir !

Partir en vacances : Ce qu’il faut prévoir !

C’est l’été, une période qui rime avec les vacances. Après une année de labeur, les familles ont droit à des jours ou des semaines de repos. Pour se détendre et oublier les aléas de la vie, quoi de mieux que de voyager. La voiture est le moyen le plus utilisé pour assurer la mobilité. Avant de prendre la route, il est indispensable d’observer quelques dispositions afin d’éviter les différents désagréments.

Conduire sa voiture au quotidien n’a pas le même effet que celui de rouler des centaines de kilomètres surtout lorsqu’il s’agit d’un séjour à l’étranger. Dans le premier cas, en cas de panne ou de contrainte condamnant le véhicule à l’arrêt, il est plus facile de trouver des solutions. Ce qui n’est pas possible pour le deuxième cas, notamment en présence d’enfants ou des personnes handicapées ou âgées à bord.

Il est donc recommandé de bien préparer un déplacement pour les vacances. Outre les démarches d’usage comme les réservations d’hôtel, il faut avant tout vérifier que les documents du véhicule sont en règle. Plusieurs personnes qui ont oublié de renouveler des documents (carte grise et permis de conduire), ont été interpellés par des agents verbalisateurs. Pour les autres documents, la vignette et la visite technique doivent être renouvelés.

Pour les voyages à l’étranger, il faut souscrire une couverture spécifique (voir encadré). A cet effet, il est utile de se renseigner sur la destination à visiter ou les pays de transit notamment les conditions de circulation sur place (code de la route, vitesses maximales autorisées et risques possibles). Comme il est préférable d’emprunter des itinéraires fiables et sécurisés. Ainsi, il faut se renseigner sur le mode de fonctionnement des péages. Certains pays comme le Portugal n’acceptent que les cartes électroniques.

Par ailleurs, plusieurs points sont à contrôler, surtout ceux liés à la sécurité comme les pneus. Pour éviter tout risque lié à la tenue de route, il est important de les vérifier. Ils ne doivent pas présenter de déchirures ou d’éraflures importantes, ni d’objets incrustés à l’intérieur. Il faut aussi contrôler la pression et prendre en compte les préconisations du constructeur selon la charge du véhicule (se référer au carnet d’entretien ou au niveau de la portière côté conducteur).

L’état des amortisseurs est également important pour une bonne tenue de route et pour le freinage. Les balais des essuie-glaces doivent être en bon état. Il faut également vérifier le liquide des essuie-glaces, celui des freins ainsi que celui du radiateur. Avant un long trajet en voiture, il est conseillé de contrôler le niveau de l’huile moteur.

L’éclairage est très important pour la sécurité. Les feux avant et arrière ainsi que les clignotants doivent répondre aux normes.

Outre les différents points techniques à contrôler, l’automobiliste doit disposer de certains accessoires qui sont obligatoires dans certains pays européens comme le triangle de signalisation, le gilet de sécurité, le rétro-réfléchissant et l’éthylotest.

Avant de prendre la route, le conducteur doit bien se reposer pour éviter tout risque de somnolence ou d’inattention. Pour les personnes qui prennent des médicaments, elles doivent vérifier leurs effets secondaires sur la conduite. Une fois au volant, il faut prévoir de s’arrêter toutes les deux ou trois heures pour se reposer surtout en présence d’enfants ou de personnes vulnérables.

VOYAGE À L’ÉTRANGER : UNE COUVERTURE SPÉCIFIQUE

Une couverture automobile internationale est obligatoire pour tout automobiliste désirant passer la frontière notamment en Europe. Elle permet de se prémunir contre les différents risques et avoir les garanties nécessaires, à commencer par la responsabilité civile. En son absence, le conducteur risque de lourdes sanctions. Des peines d’emprisonnement sont prononcées en cas de sinistre. Généralement, toutes les compagnies d’assurances marocaines et leurs agents proposent des produits de ce genre, dits «carte verte». Avant la pandémie, environ 100 000 concitoyens souscrivent à cette formule. Il s’agit d’une garantie valable dans plusieurs pays notamment européens. Le document délivré mentionne les Etats concernés et aussi sa validité. Il est exigé également pour les demandeurs de visas Schengen qui ont opté pour la voiture comme moyen de transport. Concernant les pays arabes, une «carte orange» est exigée conformément aux dispositions de la convention entre les pays membres de la Ligue des Etats arabes.

 

Source : autonews.ma