News

03juin

Êtes-vous prêt à investir dans la sécurité ?

Êtes-vous prêt à investir dans la sécurité ?

Pourquoi faut-il investir dans la sécurité ?

 

La sécurité est un élément clé dans la stratégie d'une entreprise, mais peut-on envisager un programme de sécurité rentable capable de répondre aux besoins des employés ? 

 

Pourquoi la sécurité est-elle importante ? 

 

En effet, on déplore chaque année un nombre important d'accidents dont certains sont mortels. Malgré une diminution du nombre de personnes tuées sur la route, le Maroc enregistre plus de 2700 décès cette même année.  Les chiffres sont également alarmants à l'échelle mondiale car on compte plus d'un million de personnes tuées sur les routes chaque année sans oublier ce que cela représente d'un point de vue économique. D'ici 2030, on estime ce coût à plus d'un milliard d'euros. Par conséquent, la mise en place de programmes de sécurité ne doit pas être considérée comme une charge mais avant tout comme un investissement vital. 

 

En quoi consiste un programme de sécurité

 

La mise en place d'un programme de sécurité requiert la prise en compte de plusieurs éléments. 

 

Doit-on mettre l'accent sur la conformité comme les contrôles de permis et les sessions de formation à la conduite ou sur le ciblage des risques avec un focus sur les statistiques afin d'en tirer les conclusions nécessaires ? 

 

Doit-on privilégier les données indicatives telles que la consommation de carburant, les amendes, le kilométrage ? 

 

Ou plutôt les données basées sur la télématique telles que les accélérations, les freinages et les vitesses excessives ? 

 

 

Nous proposons une approche qui s'articule autour de quatre axes  afin de définir une stratégie de sécurité qui tiendra compte des systèmes avancées d'assistance à la conduite (ADAS), du comportement du conducteur, du contrat d'assurance, de la gestion de risque et de la politique en matière de carburant. 

Autant d'éléments susceptibles d'avoir un impact significatif sur le TCO/TCM. 

 

Systèmes avancés d'assistance à la conduite (ADAS

 

Dans un premier temps, l'accent sera mis sur le véhicule. Les systèmes avancés d'assistance à la conduite peuvent apporter une aide supplémentaire par le biais de systèmes d'aide à la conduite telles que le régulateur de vitesse, le système d'affichage d'informations utiles (HUD), les caméras et les  différents capteurs détectant les angles morts... 

 

Un ADAS efficace permet la réduction du nombre de sinistres et prévient les risques de collisions, des dommages matériels et blessures corporelles. 

Le risque de distraction du conducteur en est considérablement amoindri. 

 

Comportement du conducteur 

 

Notre deuxième axe concerne le comportement du conducteur. 

L'association des systèmes d'alertes embarqués et la formation du conducteur permettront le renforcement de la sécurité. 

 

Le contrat d'assurance et la gestion des risques 

 

Le troisième axe de notre approche s'intéresse à la gestion des risques. La détention d'un contrat d'assurance couvrant tous les risques et la mise en place de campagnes préventives et de sensibilisation (Comportement sur la route, interdiction de l'usage du téléphone...) contribuent à la réduction des coûts indirects. 

 

Politique carburant 

 

Le dernier axe concerne la politique carburant, le plafonnement et le suivi de la consommation dont le rôle est considérable. 

On note une corrélation entre le comportement du conducteur et sa consommation en carburant. Une politique bien équilibrée combinant à la fois des mesures préventives (profilage du conducteur, suivi de consommation) et dissuasives (plafonnement du carburant) pourrait générer des économies substantielles. La composante carburant/énergie représentant jusqu'à 30% du TCO. 

 

 

Déploiement du programme

 

Tout programme de sécurité doit être minutieusement piloté en incluant les parties prenantes et les conducteurs. Il doit non seulement être basé sur les informations recueillies à partir de données statistiques mais aussi d'après les échanges établis avec les parties prenantes. Des objectifs doivent être fixés autour de chacun des quatre axes, ces derniers doivent être ambitieux mais réalistes en mettant l'accent sur des jalons réalisables à court et moyen terme. 

 

Pour toute question concernant cette approche, n'hésitez pas à nous solliciter.